« Heureux sont les donateurs »

« Du Cloître au « net »,

Heureux sont les donateurs! »

Témoignages


1v
3v
4v
5v
6v
7v
8v
9v
10v
11v
13v
14v
15v
SONY DSC
16v
17v
18v
19v
20v
SONY DSC
22v
23v
SONY DSC
24v
25av
25bv
26av
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
26bv
27v
28v
29
30v
NextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnail
 œuvres (grand format)  vendues lors de l’exposition au Cloître des Billettes

« Les livres » huile sur toile, 2003-2004

« Approcher l’œuvre de Sœur Thérèse-Benoîte n’est pas si simple. C’est avec une certaine timidité que j’ai rencontré Sœur Thérèse-Benoîte et sa peinture (sa période abstraite), exposée au Cloître des Billettes. Immenses tableaux contemporains, colorés, traversés, « transpercés » de lignes et de croix. Forte présence de rouge. Huiles luminescentes comme des vitraux. Symbolique, énigmatique, vision folle de notre monde détruit et relevé par « les Livres », sauveurs de l’humanité, qui s’imposent comme Vérité. La qualité de Sœur Thérèse-Benoîte, c’est de nous prendre en douceur dans notre réalité concrète et pauvre pour nous entraîner dans le mystérieux de Dieu. Chaque jour quand je croise « mon » tableau incompréhensible, je vois qu’il me parle et m’interpelle dans ma foi. L’abstraction de ses images, ses formes, ses couleurs agissent comme une porte qu’il suffit de pousser pour comprendre »

Eric, Paris (17ème)

Left Right

« L’art abstrait ne nous a jamais parlé mais nous voulions faire un don à la communauté. Aussi, avons-nous choisi ces peintures « sans plus »… seules les couleurs nous ont guidés. Mais quelle surprise, une fois encadrées et mises au mur : nous sommes restés saisis et nos enfants de même. Tous les jours, ces huiles nous donnent du bonheur à les regarder, et illuminent la maison ! Ainsi nous parle le Seigneur ! »

Bernadette et Jean-Pierre, Montélimar (26)

 » Quelques gouttes d’eau, un peu d’huile, de la couleur des ténèbres à la lumière mais Dieu ! que les ténèbres peuvent être belles quand elles mènent avec tant de force et d’énergie au doré du feu, au bleu liquide du ciel… Du papier, des pinceaux, presque rien semble-t-il et la grâce surgit, sauvage, inattendue, inespérée… Au-delà de la maîtrise de la matière, au-delà de l’élégance du trait, un cœur qui bat et se bat… lutte secrète avec l’ange. Thérèse-Benoîte, les intimes notes de la musique d’Amour d’un cœur que Dieu habite, que Dieu travaille, l’histoire d’une vie toute donnée à son Seigneur, merci mon Dieu, ce don que tu nous offres à nous les aveugles, à travers l’œuvre de sœur Thérèse-Benoîte d’approcher un peu le mystère de ta création, de ta grâce à l’œuvre. »

Dominique, Comps (26)

«J’ai participé à l’exposition de sœur Thérèse-Benoîte, non par amour de l’art mais pour la joie de servir et être ensemble… De prime abord, le style des toiles exposées n’était pas accordé à ma sensibilité, mais au fil des heures, des jours, j’ai fait taire mes à priori. En faisant silence, je me suis laissée rejoindre par ce monde qui à première vue m’était étranger. Je l’ai accueilli et mon regard s’est élargi, à force de regarder mon regard s’est transformé. J’ai acheté 2 petits dessins, non sur un coup de foudre, mais simplement pour me souvenir de ce temps fort et quelle ne fut ma surprise et ma joie quand de retour chez moi, ils avaient reçu un nom : « Tour d’ivoire » et « Arche d’alliance ». Ce dernier a pris place dans mon lieu de vie car il me parlait de ce que je venais de vivre. Il est venu à moi, un peu comme une stèle sur ma route, comme un signe d’une alliance renouvelée, comme la signature de Sa présence cachée. Oui, cachée comme ce dessin qui n’est que formes, couleurs et mouvement et qui laisse apparaître au regard qui s’y plonge et s’y laisse emporter, la silhouette d’un berger qui conduit sa brebis ou celle d’un père qui protège son enfant sous les ailes d’une colombe. Voilà ce que me suggère cette œuvre qui s’efface pour laisser transparaître son Auteur Trinité Bienheureuse qui gouverne le monde et conduit tout… Et si je regardais mes frères et sœurs en humanité comme une Œuvre d’art ? »

Dominique, Suisse

« Parabole des talents (Mt 25, 14+) : c’est l’histoire d’un homme qui partant en voyage, appelle ses serviteurs et leur remet sa fortune. A l’un, il donne cinq talents, deux à l’autre, un seul au troisième, à chacun selon ses capacités, puis il part… Dieu nous remet donc à notre naissance, des forces, des privilèges, à nous de les faire fructifier.

Partir d’une toile blanche, pour donner naissance à une œuvre d’art qui va communiquer une scène, des émotions, une profondeur, la vie… demande beaucoup de travail, de don de soi et de persévérance. La foi que l’on peut mettre dans les petits actes de chaque jour, va donner naissance à la foi en Dieu un jour ou l’autre, sans le savoir… Sœur Thérèse-Benoîte en a eu beaucoup quand elle était au « Ventre de la Baleine » à Paris.

Plus tard dans sa vie religieuse, elle décide de vendre toutes ses œuvres au profit du Carmel, pour Dieu : « Je te rends tes talents après les avoir fait fructifier ».

« Mission-Paris, mission-impossible » : peu de temps, beaucoup de préparation, du travail pour mettre en place cette exposition, mais elle sait qu’avec la foi, on arrive à tout et elle en a, travaillant nuit et jour. Petit à petit, tout est prêt…

Au Cloître des Billettes : Dieu sait tout et il a vu. Il va ouvrir les cœurs, et l’expo est un véritable succès, une sorte de reconnaissance envers tout ce que sœur Thérèse-Benoîte a donné.

Les nombreux acheteurs ont reçu son message d’amour dans la peinture, et le fruit de son travail continue à faire son œuvre, chez eux, à chaque regard ».

 

Michel, La Bégude de Mazenc (26)

« Quel talent !!!

Le format impressionne, les couleurs vives percutent, le sujet interroge. De l’œuvre se dégage une force qui interpelle, qui ne laisse personne indifférent. Et puis le lieu choisi : le cloître des Billettes, tout a contribué à faire de cette exposition sa réussite incontestée et très méritée. BRAVO L’ARTISTE ! »

Anne-Marie, Lignan sur Orb (34)

(veuillez laisser le pointeur de la souris sur le cadre pour arrêter le défilement)

 

Commentaire des œuvres exposées au Cloître des Billettes

Télécharger ?attachment_id=3022 (format : , taille : Unknown)

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera